Sélectionner une page

1-Le projet du Pavillon Rose était en gestation depuis longtemps, comment a-t-il et a pris forme en 2016 ?
A mes yeux ce bâtiment a toujours eu un charme fou, même quand nous y tenions les rendez-vous du chantier du Spa.

Quand il a fallu commencer les premiers croquis, sur la base du programme Aqualibre, j’ai, dès le premier jet essayé d’utiliser les 2 cours intérieures avec des verrières et intégrer ces surfaces aux volumes intérieurs.

Le projet a été remanié jour après jour, avec Claire Lesrel et Frédéric Boudier, pour arriver à ces espaces actuels, intégrant les espaces dits privatifs aux plus confidentiels pour Aqualibre et les espaces ouverts au public et le projet intérieur devait trouver à la fois un équilibre entre ces deux fonctions, un lien avec le Spa et les Loges : ce fut la brique et le bois naturel, la verrière du salon du the a confirmé mon souhait initial.

Le projet a été tendu, tendu en autorisations et en étude techniques, tendu en délais, tensions très fortes par moments, mais le galop final a démontré les énergies positives des entreprises et malgré quelques jours de retard et les aléas du chantier, le résultat est là et j’en suis, je dois dire, très fière, après ces années de collaboration avec toute l’équipe de la Roche Posay, la qualité est là, la chaleur et le charme toujours.

2-Y a-t-il un fil rouge entre le chantier du Pavillon Rose et des Loges.
Tout d’abord proche géographiquement du Spa, il est avant tout, la Maison des Curistes, portique aussi entre les Thermes de Connétable et le Spa, donc très lié à ces deux bâtiments

C’est une sorte de refuge pour les patients qui utilisent les services et accompagnements d’Aqualibre et aussi pour tous un lieu chaleureux de rencontre, le Salon de Thé et la Boutique, en parfaite harmonie par les matériaux, la couleur et l’ambiance avec les Loges et plus encore avec le Spa.
Je pense avoir réussi à décliner les symboles architecture intérieure de la Roche Posay, crée avec le Spa, mais avec des touches et des clins d’œil différents dans les trois lieux.

Le Pavillon Rose est l’accompagnement de vie complémentaire du Spa et des Loges ; c’est ce que j’ai en tous les cas essayé de réaliser.

3-Quels prochains projets ?
Création d’un Spa pour le Clos de la Ribaudière à Poitiers.
Rénovation partielle d’un Hôtel 3 étoiles, que je suis depuis longtemps aussi à Paris… et puis en fin d’année, un très important Resort à Doha, Hôtel 5 étoiles, Villas et un Spa de 7.000m², projet sur lequel je travaille depuis plus de 4 ans.

http://www.brigittedumontdechassart.com/